Logement insalubre

Insalubrité

Logement insalubre (source : Radio Can.)

Vous êtes locataire et votre logement s’avère insalubre ?  Vous avez tenté d’en parler à votre propriétaire (ou le gestionnaire des lieux) mais vous n’avez pas obtenu satisfaction ?  Vous craignez pour votre santé ou votre sécurité ?  Vous vous apprêtez à signer un bail et vous voulez être sûrs qu’il n’y a pas de « mauvaise surprise » ?

 

 

 

 

Dommages

Dégradation (source : La Presse)

Un logement insalubre est un cauchemar.   Des histoires d’horreur sont régulièrement rapportées dans les médias à ce sujet.  Dans la grande région de Montréal, le parc immobilier locatif vieillit (souvent mal).  Il existe des recours en cas de logement insalubre.  Votre municipalité a probablement une réglementation concernant le logement insalubre (exemple ici pour la ville de Montréal).  La régie du logement a aussi ses règles en cette matière.

Un inspecteur en bâtiment peut définitivement vous aider.  Une inspection en profondeur des lieux est un outil essentiel si vous êtes pris avec un propriétaire récalcitrant.  Et il est important que cette inspection sont faite par un professionnel indépendant.  Évidemment, sous certaines conditions, la régie du logement ou la municipalité peuvent envoyer un de leurs inspecteurs sur les lieux.  Cependant, les délais peuvent parfois être longs.  Et lorsqu’il est question de santé ou de sécurité, un long délai est bien la dernière chose à laquelle on veut se voir confronté.

 

Un rapport préparé par un inspecteur compétent et indépendant est un outil essentiel.  Car si « les paroles s’envolent, les écrits restent ».  Et que dire des photos…

Un propriétaire de mauvaise foi, peut bien argumenter que son locataire est également de mauvaise foi (cercle vicieux souvent difficile à briser).  Ce genre de position sera cependant beaucoup plus difficile à défendre face à un inspecteur indépendant, dont l’opinion est neutre et établie sur des constats et des faits facilement vérifiables.  Un inspecteur qui respecte les normes et procédures établies par son association peut, seul, établir les faits sans qu’il n’y ait de biais ou d’influence externe perçus.  N’hésitez jamais à contacter un inspecteur à ce sujet.  Parfois, une simple consultation téléphonique (toujours gratuite chez nous) peut vous mettre sur une piste de solution.